Microsoft lance Xbox Music : nouveau service musical multi-écrans!

Microsoft lance aujourd’hui son service musicalXbox Music, créé afin que les utilisateurs puissent écouter leur musique préférée sur le support deleur choix, quand ils le souhaitent et où ils le souhaitent. Les fans de musique ne seront pluscontraints d’alterner entre de multiples services fragmentés : téléchargement, webradio, oupartage de playlists en ligne… Toutes ces offres sont en effet désormais réunies dans le serviceXbox Music présent dès aujourd’hui sur Xbox 360, et ensuite proposé aux millions d’utilisateurs dePC, tablettes et smartphones sur Windows 8 et Windows Phone8.

La French Touch s’est exprimée àcette occasion puisque c’est une équipe de 200 ingénieurs de Microsoft Engineering Center baséeau Campus de Microsoft France qui a été la cheville ouvrière du développement de l’offre musicaleau niveau mondial.

Grâce à la puissance du Cloud, le nouveau service Xbox Music donne la liberté d’écouter gratuitement en streaming des playlists personnalisées, de s’abonner pour accéder en illimité à toute la musique de son choix ou d’acheter ses morceaux préférés en téléchargement définitif.

Avec plus de 30 millions de morceaux dans son catalogue mondial, Xbox Music commence son déploiement international aujourd’hui sur Xbox 360, puis dans quelques jours, sur tablettes et PC Windows 8, Windows RT ainsi que sur téléphones mobiles Windows Phone 8 ultérieurement.

« Par sa simplicité d’utilisation, Xbox Music révolutionne l’accès à la musique numérique sur tous lesécrans » souligne Marc Jalabert, Directeur de la division grand public & opérateurs de Microsoft France.

« Avec Xbox Music, c’est une toute nouvelle liberté de choix et d’usage qui est proposé aux utilisateurs qui pourront écouter gratuitement un titre ou tout un album s’ils le désirent, sur leurs tablettes et PC Windows8, créer leurs compilations et playlists grâce à la fonctionnalité Smart DJ et acheter la musique de leurchoix pour enrichir leur bibliothèque musicale » explique-t-il.

Toute la musique que nous aimons en mode multi-écrans

Le service tout-en-un Xbox Music propose :

Le streaming gratuit* sous Windows 8 et Windows RT.Pour accéder gratuitement à des dizaines de millions de morceaux à la demande, sur tous les PC et tablettes Windows 8 et Windows RT, il suffit de saisir le nom d’un artiste ou d’un morceau et de lancer la lecture : les morceaux sont alors disponibles instantanément en streaming et il est même possible de les ajouter à volonté à sa sélection.

Xbox Music Pass.Comment profiter en illimité des morceaux et des artistes que nous aimons même hors connexion ? Une seule réponse : l’abonnement Xbox Music Pass, au prix de 9,99 € par mois, qui permet d’accéder à n’importe quel morceau du catalogue Xbox Music, sur tablette, PC, téléphone et Xbox 360, sans publicité. L’abonnement Xbox Music Pass propose également un accès illimité à des dizaines de milliers de clips sur Xbox 360.

Xbox Music Store.Télécharger ses morceaux préférés ? Rien de plus simple ! Xbox Music Store est un vaste marché MP3 qui permet d’acheter un titre unique ou tout un album sur PC, tablette Windows 8, Windows RT ainsi que sur Windows Phone 8.

Smart DJ.La fonctionnalité Smart DJ, radio numérique d’un nouveau genre, est un moyen rapide et dynamique de personnaliser sa bibliothèque, de découvrir de nouveaux coups de cœur et de créer des playlists de qualité en générant des complilations instantanées de ses artistes préférés. Smart DJ est la seule webradio à permettre d’avancer au morceau suivant de manière illimitée et d’afficher l’intégralité des recommandations musicales.

Stockage sur le Cloud.Disponible l’année prochaine, une fonctionnalité Scan-and-Match permettra de dépasser le cadre des 30 millions de morceaux que propose le catalogue international Xbox Music : elle ajoutera toute la musique acquise par l’utilisateur à son catalogue Xbox Music, y compris celle acquise sur d’autres plateformes. Il sera donc possible d’ajouter n’importe quel contenu à sa bibliothèque Xbox Music personnelle, même ceux qui seraient indisponibles dans le catalogue Xbox Music.

Musique en partage.L’année prochaine, Xbox Music intégrera également des fonctionnalités sociales uniques permettant de partager ses expériences musicales avec ses proches.

Extension multiplateforme.Xbox Music sera porté sur d’autres plateformes en 2013. Xbox Music n’est pas une simple expérience musicale qui affiche des morceaux sous forme de listes ou de tableurs : Xbox Music tire parti de tous les écrans de la vie numérique et donne une nouvelle dimension aux expériences musicales de chacun en affichant des photos des artistes, leurs biographies et discographies, et la jaquette de l’album. Pendant l’écoute sur tablette, PC, smartphone ou à la TV, l’écran prend ainsi littéralement vie.

La puissance du Cloud

Xbox Music fait appel au Cloud pour être accessible sur toutes les plateformes : écouter de la musique en streaming gratuit sur Windows 8, par abonnement sur Windows Phone 8, Wibndows RT ou en seconnectant à sa playlist sur Xbox 360… tous ces choix sont fondés sur le Cloud pour permettre à chacun d’accéder immédiatement et simplement à tout son catalogue. Il n’a jamais été aussi simple de gérer sa musique. Grâce à la synchronisation depuis le Cloud, vos playlists préférées sont accessibles sur n’importe quel support. Les abonnés Xbox Music Pass peuvent créer leur sélection musicale idéale sur leur tablette Windows 8 et Windows RT qui s’affichera automatiquement sur Xbox 360 ou sur Windows Phone 8.

La musique à l’échelle mondiale

Dès le lancement de Xbox Music, le catalogue international soutiendra largement la comparaison avec iTunes en proposant plus de 30 millions de morceaux issus des plus grands labels musicaux au monde.

Xbox Music sera disponible sur tous les ordinateurs et tablettes Windows 8 et Windows RT ainsi que sur les smartphones Windows Phone 8, et sera intégré à la console Xbox 360 dans le cadre de la mise à jour 2012.

Le streaming gratuit sur ordinateurs et tablettes Windows 8 et Windows RT sera disponible dès le 26 octobre dans 15 pays. L’abonnement Xbox Music Pass sur Windows 8, Windows RT et Windows Phone 8 couvrira 22 pays.

La boutique Xbox Music Store sera accessible sur les écrans Windows 8, Windows RT et Windows Phone 8 dans 22 pays, parallèlement à la commercialisation de ces écrans.

Microsoft poursuivra prochainement le déploiement de Xbox Music dans d’autres régions du monde.

* Streaming gratuit limité après 6 mois, illimité avec un abonnement. Appareils compatibles et connexionInternet requis. Hors tarifs de connexion Internet pratiqués par les fournisseurs d’accès. Sur la TV, seul lestreaming est disponible sur Xbox Music et nécessite une console Xbox 360 et l’abonnement au Xbox LiveGold. Certains contenus Xbox Music peuvent ne pas être accessibles par le Xbox Music Pass et peuventchanger dans le temps et selon les pays. Visitez xbox.com/music à ce sujet.

Découvrez l’expérience Xbox Music sur le lien http://www.xbox.com/en-US/music

Retrouvez le service Xbox Music sur Windows 8 et Windows RT dès le 26 Octobre.

Publié dans Communiqués de presse | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Hell Yeah! La fureur du lapin mort… du DLC pour le 24 Octobre 2012!

Excellente nouvelle! Si vous avez adoré le jeu du studio « Arkedo », vous allez adorer ce qui va suivre…

En effet, l’éditeur « Sega » vient d’annoncer l’arrivée de 2 DLC pour ce jeu. Disponible en téléchargement sur le PSN, XBLA et sur PC, voici en détail la composition de ces 2 DLC :

  1. Le pack « Pimp my Rabbit » sera disponible pour 2,49 € ou 240 Microsoft Points. Vous y découvrirez 50 nouveaux masques et 11 nouvelles skin pour habiller votre engin de la mort! Ouvrez bien les yeux car certaines des figures de SEGA venues de Jet Set Radio™, de Super Monkey Ball™ ou de Crazy Taxi™ viendront faire une apparition remarquée !
  2. Le pack « The Virtual Rabbit Missions » sera disponible pour 4,49 € ou 400 Microsoft Points.Vous y découvrirez 50 nouveaux défi, ce qui promet 3 heures de gameplay supplémentaire. Maitrisez également l’art du tir de précision et du « speed run » en détalant comme un lapin!

Bref, vous l’aurez compris, les tréfonds de l’enfer de sont pas prêt de vous lâcher. Je reviendrai probablement en temps voulu sur le test de ces DLC!

Olicrazy75

Publié dans Communiqués de presse, DLC | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

ToeJam & Earl de retour sur le PSN et le XBLA ce 7 Novembre 2012!

Dans le cadre des collections « SEGA Vintage ». Les 2 aliens complètement déjantés et funky seront de retour dans les 2 classiques de la Megadrive! Sur le PSN, vous trouverez chacun des jeux à 4,49 € pièce! Sur le XBLA, le pack des 2 jeux sera disponible pour 800 Microsoft Points.

Les 2 jeux ont été retravaillé pour y inclure les trophées et succès, ainsi que pour rajouter un mode co-op en ligne!

Olicrazy75

Publié dans Communiqués de presse, News, Xbox Live Arcade | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Serious Sam 3 : BFE sur le XBLA ce 17 Octobre 2012!

Serious Sam 3 arrive ce Mercredi 17 Octobre 2012 sur le Xbox Live Arcade!

Développé par « Croteam », les créateurs de la série sur PC, le jeu sera disponible pour 1200 Microsoft Points. En plus du mode solo, un mode co-op sera également présent et il sera jouable aussi bien en ligne qu’en local, en écran partagé!

Par ailleurs, et ce à la même date, un DLC nommé : « Serious Sam 3 : Jewel of the nile » sera disponoble pour 1200 Microsoft Points! Ce dernier sera composé d’une nouvelle campagne et de 4 modes multi-joueurs (Match à mort, Emparez-vous du drapeau, Dernière équipe debout et Ma charge).

La campagne de « Serious Sam 3 : BFE » sera jouable en co-op local en écran partagé! En prime : 25 succès à débloquer et des leaderboards évidemment!

Le jeu à été peaufiner aux petits oignons et laisse présager de longues soirées de rigolades entre potes que ce soit en local ou en ligne!

Pour terminer, vous trouverez ci-dessous une petite vidéo bourrée d’humour qui vous donnera l’envie de télécharger le jeu Mercredi prochain! A vos pads…!

Olicrazy75

Publié dans Communiqués de presse, News, Xbox Live Arcade | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Test : Hell Yeah! La fureur du lapin mort

Enfin! Si il y a bien un jeu que j’attendais en cette fin d’année 2012, c’est bien celui-ci! Développé par le studio Parisien « Arkedo » et édité par « Sega », le jeu est disponible sur le Xbox Live Arcade (il est également disponible sur le PSN et Steam) depuis le Mercredi 3 Octobre 2012 pour seulement 1200 Microsoft Points! Mais avant de passer à mon expérience de jeu, j’aimerais vous présenter en quelques lignes le studio « Arkedo ».

J’ai découvert « Arkedo » en 2010 lorsque le studio a lancé les « Arkedo Series » dans l’interface « Indé » du Xbox Live Arcade. De cette série, 3 jeux sont sortis (Jump!, Swap! et Pixel!). 3 Jeux complètement différents dans leurs genres et dans le gameplay, mais surtout 3 jeux fun, mignons, colorés et surtout pas chers du tout (240 Microsoft Points le jeu si je me souviens bien)! Le seul point en commun entre ces 3 softs est la « patte » graphique » du studio Parisien que l’on reconnait immédiatement! Je vous invite fortement à télécharger ces 3 jeux, ils vous feront passer d’agréables moments! Bref, voilà pour la petite présentation. Passons à l’essentiel… le test!

Le scénario est aussi simple qu’il n’est déjanté! Vous incarnez Ash, un lapin squelette! Ce lapin, n’est pas un lapin comme les autres! C’est tout simplement le boss, le chef suprême de… l’enfer! Un soir, alors qu’il se relaxe dans son bain et qu’il passe un moment intime avec son petit canard vibrant, un paparazzi prend des clichés plus que… compromettant! Evidemment, les photos se retrouvent rapidement sur le « Hellweb »! Notre héros complètement enragé, décide simplement de se venger en allant buter les 101 monstres qui peuplent les tréfonds de l’enfer et surtout qui ont vu ou qui risquent de voir les clichés compromettent de sa majesté! C’est sur cette histoire que tout commence… vous avez dit complètement barré? Et bien vous voilà servis!

Il serait réducteur de présenter Hell Yeah! La fureur du lapin mort comme un simple jeu de plate-forme/aventure en 2D tant le jeu est complet! Graphiquement, le jeu vous saute aux yeux directement! Très coloré et avec design exceptionnel, vous aurez du mal à croire que ce jeu est en téléchargement et pas en « boîte »! La bande son est énorme et très agréable! Le jeu est tout simplement sublime!

Le principe est de retrouver les 101 montres un par un dans les différents niveaux qui composent le jeu. Une fois tué, vous retrouvez les monstres dans un « bestiaire » et le but étant évidemment de complèter votre collection. Vous avez également la possibilité de faire travailler vos monstres tués, sur une île afin qu’ils vous confectionnent des cadeaux ou autres améliorations qui vous aideront dans votre quête future. Au fur et à mesure de votre évolution dans le jeu, vous récoltez de l’argent et des pierres précieuses que vous pourrez dépenser dans les magasins éparpillés un peu partout! Dans ces magasins, vous y trouverez de quoi équiper ou relooker votre lapin enragé ainsi que des améliorations pour vos armes!

Simple et efficace, 2 mots parfait pour ce jeu! La direction artistique du jeu est tout simplement inédite! La bande son est nikel! Le jeu est gore et chaque action est jouissive! L’humour est présent à tout moment! A part une légère rigidité pas très agréable dans les niveaux « sans armes », le jeu est pratiquement sans défaut! Il marie parfaitement la 2D et le gameplay à l’ancienne avec le graphisme et l’originalité de notre époque!

En conclusion, je n’aurai que 2 conseils : le premier étant de terminer la lecture de ce test et le second d’ allumer votre Xbox 360 et télécharger immédiatement cette petite pépite du Xbox Live Arcade!

Je vous souhaite énormément de plaisir avec Hell Yeah! La fureur du lapin mort!  Vous trouverez ci-dessous une vidéo du jeu ainsi que quelques liens ou infos utiles. A très vite sur le blog pour de nouvelles découvertes et expériences vidéo-ludique!

Olicrazy75.

Quelques infos et liens supplémentaires :

Le site d’ Arkedo c’est ici

Le site de Sega c’est ici

Si vous voulez en savoir un peu plus sur le studio « Arkedo », vous trouverez un magnifique article dans l’ IG Mag N°21 en pages 168-177 écrit par « Bounthavy ».

Publié dans Tests | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Kung Fu Strike : The Warrior’s Rise… Le test!

Sorti le Mercredi 5 Septembre sur le Xbox Live Arcade pour 800 Microsoft Points, « Kung Fu Strike » est édité par « 7sixty » et développé par le studio Chinois « Qooc Soft ». Lorsque j’ai découvert le jeu, la chose qui m’a immédiatement plue, c’est l’ambiance très « Chinoise » que l’on ressent d’emblée. Que ce soit le graphisme du jeu, ou les petites vignettes façon estampes qui vous racontent l’histoire pendant les temps de chargements, tout vous rapelle ce beau pays. L’inspiration du jeu prends également racine dans les vieux films de Kung Fu Hong-Kongais, représentée évidemment par la légende : Bruce Lee.

Venons-en à l’essentiel, « Kung Fu Strike » est un « Beat’em all » à l’ancienne. Vous incarnez le général Loh, un maitre du Kung Fu qui est plus que motivé pour aller fracasser du guerrier Chinois. La patte graphique est assez plaisante, le jeu en général est très beau, surtout pour un jeu Xbox Live Arcade. Découpé en 28 niveaux, « Kung Fu Strike » vous donnera du fil à retordre, et ce, même au niveau débutant. La difficulté sera croissante au fur et à mesure de votre avancée dans le jeu. Vous avez également la possibilité d’acheter des améliorations pour votre perso, que ce soit par exemple des améliorations de santé, d’armures, etc…

Jouable en solo, le jeu peut également se jouer en coopération mais uniquement en local. Seul les niveaux qui ont été débloqué en solo, sont jouable en coopération. Par contre, petit point négatif, il est dommage que l’on doit sortir du jeu solo pour commencer une aventure à deux! Il aurait été plus simple d’appuyer simplement sur la touche start de votre manette pour rejoindre une partie non?

En conclusion, le jeu est très beau graphiquement, le scénario tient la route mais est peu nécessaire de toute façon à ce type de jeu, le gameplay est simple et efficace, et la difficulté même en mode facile vous fera recommencer plusieurs fois un niveau pour arriver à votre fin. Pour 800 Microsoft Points, je vous le conseille à la seule condition que vous soyez fan de « Beat’em all »! Je lui donne un label « bronze ».

Publié dans Inclassable, Tests | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Cyril Berrebi… L’interview!

Dans mon classement des personnalités du « milieu » que je voulais absolument interviewer, Cyril Berrebi se trouvait dans le Top 5 ! Petite recherche sur internet en Juin dernier afin de le contacter et surprise … Il me répond dans l’heure qui suit !  Je lui explique un peu le déroulement de l’interview et le principe du blog.  Il accepte aussi tôt, je ne suis même pas étonné !  Pendant des années, j’avais pris l’habitude, en ouvrant mon magazine officiel Xbox 360, de voir sa photo de rédacteur en chef et de lire son édito sur la première page du mag.  Je ne sais pas pourquoi, mais le personnage m’a toujours inspiré confiance, que ce soit dans le magazine ou lors de ses différentes interventions dans des podcasts, émission TV ou sur internet.  J’ai toujours bu ses paroles de connaisseur et de passionné du jeu vidéo. 

Je vous ai condensé, ci-dessous, les quatre heures d’entretiens que j’ai eu la chance d’avoir avec Cyril par webcam interposée.  Je l’aurais encore écouté des heures entières tant l’homme est attachant, passionnant et rempli d’émotions quand il parle de sa passion.  D’une disponibilité et d’une gentillesse sans aucune mesure, je vous laisse en compagnie de MONSIEUR Cyril Berrebi, une de mes plus belles rencontres vidéo ludique.

 1ère partie : Cyril Berrebi, le journaliste pro :

XCA : Bonjour Cyril

C.B. : Bonjour Olivier.

XCA : Pendant plusieurs années, tu as été rédacteur en chef du Magazine Officiel Xbox 360 français. Peux-tu résumer pour nos lecteurs ta carrière professionnelle dans le milieu de la presse vidéo ludique ?

C.B. : Alors, je vais essayer de synthétiser un peu. J’ai commencé à travailler comme pigiste pour un magazine papier qui s’appelait Next Games. C’était la première adaptation en français du magazine anglais « Edge ». J’ai travaillé quelques mois comme ça et très vite je me suis rendu compte que je voulais intégrer une rédaction. C’est comme cela que je me suis retrouvé chez « X64 » qui était un magazine consacré à la Nintendo 64 ! A l’époque, je n’étais pas vraiment fan de cette console mais j’ai quand même tenté de relever le défi. J’ai pris le temps d’ apprendre à  connaitre la console et surtout à l’apprécier. En parallèle, je continuais à écrire comme pigiste pour Next Games. Je me souviens surtout  d’avoir appris énormément à l’époque sur le métier de journaliste de presse de jeux vidéo. Au bout de 9 mois, je suis parti travailler chez PC jeux. C’était la grande époque pour cette machine. Tu avais des magazines de plus de 200 pages et à chaque page que tu tournais, tu tombais sur une bombe atomique ! C’étais l’époque de Deus Ex et du premier Baldur’s Gate entre autre, et surtout l’époque des grandes rédactions où nous étions une quinzaine de personnes en interne et une dizaine de pigistes !

XCA : Que deviens-tu depuis que tu as quitté le Magazine Officiel Xbox 360 ? Et quel est ton actualité et tes projets ?

C.B. : J’ai quitté le magazine il y a plus ou moins 9 mois maintenant. Ce fut une magnifique aventure et j’en garderai de très bons souvenirs. J’ai pleins de projets pour les mois qui viennent mais mon actualité principale c’est  ma collaboration avec le site Playscope.com qui à été créé par un ami il y a plus de dix ans. Playscope est en pleine mutation et remise en question, l’équipe s’est motivée pour refaire entièrement le site internet basé sur un concept original vraiment plaisant esthétiquement. Le site est très épuré avec une forme très différente de ce que l’on voit un peu partout aujourd’hui. Il est recentré vers les utilisateurs de tablettes et de télé connectées. Le projet me plait énormément, j’aide autant que possible depuis quelques mois.

XCA : Peux-tu nous décrire une journée type de Cyril Berrebi le journaliste ?

C.B. : C’est une question que l’on me pose très souvent. Mais c’est la question la plus dure à répondre tellement les journées se suivent et… ne se ressemblent pas ! Ca peut paraître une réponse « bateau » mais c’est la vérité ! Tu peux très bien passé une journée au bureau à faire de l’administratif, le mardi être à Londres pour la présentation d’un jeu, le vendredi être à Tokyo pour une conférence, le week-end à mettre tout ça sur papier et la semaine d’après être à l’E3 de Los Angeles.  En tout cas, on ne s’ennuie jamais! C’est du stress par moment, mais avec le temps on apprend à relativiser. On ne sauve pas le monde non plus… Sauf quand on joue ! La seule et unique chose qui est sure dans ce boulot, c’est que tout ce que tu as planifié au départ ne vas pas tenir ! Et qu’il faudra s’adapter en permanence.

 XCA : Tu as travaillé de nombreuses années dans la presse « papier ». Que penses-tu du succès des sites internet spécialisés au détriment de la presse « papier » ?

C.B. : C’est une évolution logique. Je n’y suis absolument pas opposé ! Comme joueur, ma préférence va vers les sites internet spécialisés où tu as accès directement à des vidéos, des trailers,  du gameplay, des reportages,  etc… C’est quand même plus agréable. Il faut l’avouer ! Par contre, il n’est pas très simple de lire de longs textes sur écran. Le concept du nouveau Playscope.com est justement d’intégrer judicieusement images et vidéos à des textes assez synthétiques, qui ne font pas des écrans et des écrans de longueur.

XCA : Es-tu nostalgique de la grande époque de la presse « papier » ?

C.B. : Non du tout ! La seule chose dont je suis peut être un peu nostalgique, c’est de la disparition des magazines qui me faisaient rêver gamin. Les magazines de l’époque faisait 400 pages ! C’étaient les seules sources d’information pour celui qui aimait les jeux vidéo. Et crois moi, je les lisais et relisais à m’en user les yeux ! A l’époque, les seules périodes ou mes parents me permettaient de jouer aux jeux vidéo étaient les congés scolaires ! Ils ont eu entièrement raison, je ne leur en veux pas du tout. Je les en remercie. Je n’aurais surement pas réussi  les études que j’ai faites s’ils ne m’avaient pas bridés à l’époque.

XCA : Tu as de la chance de part ton métier d’assister à de grands évènements presse dans ce milieu. Dans toute ta carrière, quel a été l’évènement qui t’as le plus marqué et dont tu es particulièrement fièr d’avoir assisté ?

C.B. : En ce qui concerne les conférences, je reste marqué par la fameuse conférence de Microsoft lors de l’E3 2005 ou 2006. Lorsque Bill Gates est apparu sur scène pour annoncer le système « Live Anywhere » qui va finalement être concrétiser par Windows 8 et par le « Xbox Smart Glass » prévus pour cette fin d’année. Par contre, il y a deux voyages de presse qui resteront à jamais graver dans mon cœur. Le premier, il y a 2 ans, lorsque j’ai été invité au Québec pour rencontrer l’équipe qui était en charge de « Deus Ex : Human Revolution » . Je suis resté 3 jours sur place et j’ai reçu un accueil formidable ! Depuis, dans la vie, je suis devenu ami avec une grosse partie de l’équipe. Pour ce qui est du deuxième souvenir, c’était à l’époque de la fin de la première Xbox. Electronic Arts avait repris le projet de Lorne Lanning et de son épouse Shery : « Oddworld, la fureur de l’étranger ». Avec mon chef de rubrique, Frédéric, nous avons fait le déplacement dans un hôtel parisien pour interviewer Lorne. Le personnage était tellement incroyable et tellement passionnant ! Il nous racontait l’histoire de son jeu, il nous mimait et imitait la voix des personnages! On a parlé de tout, de GTA entre autres et des jeux vidéo en général. C’était tellement un moment prenant que nous avons oublié… de faire l’interview ! Heureusement, nous avons rattrapé l’oubli en lui envoyant les questions par mail. Il nous a gentiment répondu. En conclusion, peu importe les voyages, les conférences ou autres évènements presse, les souvenirs les plus marquants restent toujours les rencontres humaines… vraiment ! Beaucoup de gens dans le milieu te diront surement la même chose.

 XCA : Avec ton emploi du temps, as-tu encore le temps de jouer et de finir tous tes jeux ?

C.B. : Par le passé, j’ai toujours aimé picorer tous les jeux, essayé de jouer au moins à chaque jeu. Mais maintenant, en vieillissant, j’essaye vraiment de prendre un jeu et d’aller au bout. A l’heure actuelle, je  suis très content quand un jeu n’est pas trop long. Il y a tellement de jeux dit « long » que je ne pourrais malheureusement jamais faire. J’ai vraiment mauvaise conscience de ce choix, mais c’est comme ça. J’aimerais avoir plus de temps pour jouer mais il y a autre chose dans la vie. J’essaye aussi de sortir plus, de faire d’autres activités, dormir un peu plus car pendant de longues années je ne dormais en moyenne que 4 heures par nuit. C’est assez frustrant de voir tous ces jeux que je ne ferai jamais, mais c’est la vie !

XCA : Sur quel support joues-tu principalement actuellement ?

C.B. : Je joue principalement à la Xbox 360, à la Playstation 3 mais uniquement les jeux exclusifs à cette console. Si ce sont des jeux multi support, je joue toujours sur Xbox 360 car je préfère le pad et puis mes amis sont tous connectés sur cette machine. Même si je ne suis pas un féru de jeu en ligne, ça me permet un peu de comparer nos jeux et de voir à quoi mes amis jouent. Je découvre pour le moment les jeux sur tablettes et Smartphone. Il y a, sur ces supports, pas mal de choses qui m’impressionnent. Je joue rarement sur PC simplement pour le manque de confort. Et puis peu importe la machine, ce qui m’intéresse, c’est le jeu !

XCA : Comment es-tu devenu un grand passionné des jeux vidéo, qu’elle a été ta première console et à quel age ?

C.B. : J’avais 4 ans, mais ma première console je ne saurais même plus te dire le nom ! C’était une espèce de clone de Pong avec quelques variantes de jeu style hockey, football, tennis, etc… Je n’ai jamais été trop attiré par les voitures téléguidées ou autres jeux auxquels les gamins jouaient à l’époque.  Pour moi, les jeux vidéo ont toujours été ma priorité.

XCA : Ta console préférée de tous les temps ?

C.B. : Question vaste, car si tu me poses la question dans 10 ans je te dirai : la dernière. Par contre, il est vrai que la Xbox 360 a changé énormément la donne en ce qui concerne le Live, l’esprit communautaire, etc… Pour résumer, chaque génération de console apportera toujours mieux que ce que l’on a connu par le passé.

XCA : Et ton jeu préféré de tous les temps ?

C.B. : Je me doute que tu attends que je te réponde :  « Deus Ex ». Il est vrai que c’est mon jeu préféré de tous les temps ! Même des années après, je n’arrive pas encore à comprendre comment les gars ont réalisé ce jeu ! Depuis, j’ai eu un énorme coup de cœur pour « Batman Arkham City ». Ce jeu est vraiment énorme ! En plus, après le premier épisode déjà exceptionnel, se remettre complètement en question et  nous balancer un jeu en « Open world », il fallait oser et ça marche !

 XCA : Le salon de l’E3 de Los Angeles vient de se terminer. On ressent bien que la génération actuelle de consoles est en fin de vie. Personnellement, cet E3 à été un des plus triste que j’ai connu. Et toi qu’en as-tu pensé de cette cuvée 2012 ?

C.B. : Je n’ai pas été déçu du tout car je n’attendais rien de l’E3 de cette année. On sentait que l’E3 serait de cet accabit! J’ai connu, par le passé, des E3 fabuleux. C’’était l’époque où tu en prenais plein la figure, des annonces de fou, des enceintes qui hurlaient dans le salon, du monde, c’était vraiment un enfer d’y travailler ! Des gens ont fini à l’hôpital après un E3 tant ces trois jours étaient éprouvants ! Cette année, les conférences m’ont vraiment laissé de marbre. Une légère exception pour la conférence d’Ubisoft, même si j’ai été obligé de couper le son quand la présentatrice parlait, tellement je l’ai trouvée pénible! Pour la conférence d’Electronic Arts, pas vraiment de message mais une succession de jeux bien efficace ! Toujours mieux que du blah-blah non suivi de démonstrations probantes…

XCA : Ne trouves-tu pas triste que la meilleure conférence de l’E3 a été faite par un développeur/éditeur, en l’occurrence, Ubisoft !

C.B. : On s’y attendait un peu non ? La fin de cette génération se fait sentir. Sony et Microsoft qui se regardent en chien de faïence pour voir lequel va dégainer en premier. Et Nintendo qui peine à expliquer sa future console. Donc, pour résumer,  cet E3 tombe dans une année de transition, pleins de bons jeux chez les éditeurs, pas d’énormes annonces côté constructeur. Vivement l’E3 2013 !

XCA : On est tous d’accord pour dire que cette année les trois constructeurs se sont planté dans leur conférence à l’E3. Mais le summum du ridicule a été atteint par Nintendo. Un « Nintendo direct » le premier jour, une conférence le jour-J où la 3DS a été complètement zappée. Et pour terminer, à nouveau un « Nintendo direct » pour parler enfin de la 3DS ! Tu ne crois pas que Nintendo à un gros problème de communication depuis 2 ans ?

C.B. : Oui un peu. Il est vrai aussi que Nintendo n’a  jamais eu le sens du spectacle. C’est typiquement Japonais, tout est rigide, froid, etc… Je pense simplement qu’ils ont les idées mais qu’ils n’ont pas les bonnes personnes pour les présenter. Iwata en costume cravate, droit comme un « i  » sur fond blanc qui lit son texte avec un anglais incompréhensible, c’est sur que ça ne déplace pas les foules. Régis-Fils Aimé que l’on voit depuis des années présenter les conférences E3 de Nintendo est, comment dirais-je… inadapté ! La présence de Myamoto fait toujours plaisir aux fans, dans un rôle un peu décalé. La petite mise en scène sur Pikmin était plutôt sympa pour commencer le show, qui hélas, est vite retombé.

 XCA : Pour terminer avec Nintendo, as-tu déjà eu la Wii U en main ? Et si oui, quels sont tes impressions ? Crois-tu réellement au concept ?

C.B. : De ce que j’ai pu essayer jusqu’à maintenant, je retiens surtout le Rayman Legends et Nintendo Land. Deux jeux qui utilisent de façon sympathique ce que Nintendo appelle le « gameplay asymétrique ». Les joueurs n’ont pas tous le même rôle.  Ils s’entraident ou se combattent, mais avec des contraintes et des façons de jouer différentes grâce à la tablette graphique intégrée au pad. En revanche, il est assez délicat, pour des jeux comme batman, de devoir regarder, toutes les trois secondes , sa tablette plutôt que l’écran. Ca te sort du jeu quand même.

 XCA : En ce qui concerne Sony, leur conférence n’a pas été extraordinaire non plus ! Ils laissent de côté leur PS Move, et presque aucune annonce de jeu sur PS Vita à part un Call of Duty ! J’ai l’impression que Sony est juste devenu un spécialiste des « remake » HD de leur ancien catalogue et un spécialiste des portages et suites de jeux en tous genres ! Où est passée la créativité et l’originalité de Sony ? Ton avis sur tout ça ?

C.B. : je ne partage pas ton opinion. Sony reste quand même le constructeur avec le plus d’exclusivité ! Il ne faut pas oublier des jeux comme « Last of us » de Naughty Dog par exemple, qui arrive prochainement. Le problème de Sony, à mon avis, est qu’ils se sont trop éparpillés. La PSP, la PS Vita, la PS3, le PS Move. Contrairement à Microsoft qui s’est  principalement concentré sur la Kinect et le console tout en améliorant simplement cette dernière par des mises à jour. La conférence de Sony  en elle-même avait quand même un bon contenu, simplement qu’ils ne l’ont pas fait dans le bon ordre et avec les bonnes personnes.

XCA : Pour clôturer cette 1ère partie de l’interview, crois-tu que l’E3 de l’année prochaine sera extraordinnaire et peut-on enfin s’attendre à de grosses annonces concernant l’arrivée des consoles  « Next-Gen » ?

C.B. : Il faut l’espérer ! Il est très probable que la future génération de consoles sera présentée d’ici là. Maintenant, je suis comme tout le monde, je ne demande qu’à être surpris !

XCA : Merci pour cette première partie, maintenant, recentrons nous sur ce qui nous préoccupe le plus : Microsoft !

2 ième partie : Cyril Berrebi, le journaliste pro :

XCA : Il y a quelques mois la première Xbox a fêté son dixième anniversaire. A sa sortie, qu’as-tu pensé de la première console de Microsoft ?

 C.B. : A l’époque, quand on a appris qu’un constructeur Américain, en l’occurrence Microsoft sortait une console de jeu, on trouvait cela presque impensable. Même si je n’y croyais pas beaucoup, en y réfléchissant, je me suis dit que quand il s’était lancé dans les jeux vidéo sur PC, Microsoft faisait les pires jeux du monde, et en moins de 5 ans ils étaient arrivés au top ! Donc, ça laissait entrevoir que du bon pour le futur ! Ce qui m’a plus directement, c’est leur catalogue très « gamer ». Par contre, je n’ai aucun souvenir de la première fois où  j’ai vu la console. Mais encore une fois comme je te l’ai déjà dit, je ne suis pas quelqu’un de très attaché aux consoles mais plutôt à la qualité des jeux !

XCA : Ton meilleur jeu sur la première Xbox ?

 C.B. : Sans aucune hésitation : Crimson Skies! Mais il y en a beaucoup d’autres qui m’ont marqué  comme : Halo 1 et 2, Jet Set Radio Future, Ninja Gaiden, Beyond Good and Evil, Buffy (je suis fan !)… il y en a eu tellement !

XCA : Et tes impressions quand tu as découvert la Xbox 360 il y a un peu plus de 6 ans ?

 C.B. : La chose qui m’a surtout impressionné, ça a été l’intégration du Xbox Live. Toutes ces démos disponibles afin de se faire sa propre opinion avant d’acheter un jeu ! Cela a été l’idée la plus géniale pour moi au lancement de la console. Le côté communautaire où tout le monde communique avec tout le monde, les casques-micro, la liste d’amis, etc…

XCA : Ton meilleur jeu sur la Xbox 360 ?

 C.B. : Un seul ? Impossible ! Il y a eu tellement de bons jeux : Batman Arkham City, Bioshock 1, Splinter Cell : Conviction, Rainbow Six Vegas, Alan Wake… et pleins d’autres jeux qui ne me viennent pas en tête tout de suite…

XCA : Les manettes des consoles de Microsoft ont été souvent décriées ! Toi, tu en penses quoi ?

 C.B. : je n’ai jamais eu de problèmes particuliers avec les premières « grosses » manettes de la Xbox. Je les trouvais même plutôt bien adaptées à mes mains. Par contre, les boutons bombés, c’était l’horreur ! Les boutons blancs et noirs n’étaient malheureusement pas faciles d’accès. Mais la plus grosse aberration étant l’absence de bouton « L2 » et « R2 » ! Les sticks ont toujours été de bonne qualité. En  ce qui concerne les manettes de la Xbox 360, elles ne sont pas loin de ce qu’on peut imaginer de plus agréable actuellement.

XCA : Microsoft a fait énormément pour démocratiser auprès du grand public le jeu « Online ». Es-tu toi-même un grand adepte du jeu en ligne ?

 C.B. : Non, du tout ! J’apprécie pouvoir voir à quoi mes  amis jouent ou de temps en temps, me faire une partie de Street Fighter IV avec mon frère. Mais ça s’arrête à peu près là. J’aime surtout les jeux avec un début et une fin et quelque chose à raconter.

XCA : Depuis quelques mois, on parle de plus en plus de la future génération de console. On parle beaucoup de cloud gaming, de jeu en streaming ou dématérialisé. Y crois-tu réellement ? Et quel est ton avis sur tout ce buzz ?

 C.B. : Que j’y crois ou pas, peu importe, on y arrive gentillement. Quand on voit la progression des ventes dématérialisées, on ne peut que le constater. Ca va vraiment être un marché qui va exploser. Mais à mon avis, il restera toujours, en parallèle, un marché pour les collectionneurs ou les gens qui apprécient les objets et qui sont encore prêt à mettre des fortunes dans des éditions collector ou des éditions qui apportent un plus en matière de contenus, etc… Pour le jeu en streaming, je ne vois pas pourquoi cela ne fonctionnerait pas. Au début, pour être honnête, je n’y croyais pas. Mais J’ai essayé Onlive chez moi. Et au bout de cinq minutes, j’étais convaincu ! En plus d’ici une dizaine d’année, on aura tous des connections de malade peu importe où ! Le streaming fonctionne pour la musique, les films, etc… pourquoi cela ne marcherait pas pour les jeux vidéo ?

XCA : Qu’attends-tu réellement comme innovation sur les futures consoles et plus particulièrement sur la future console de Microsoft ?

 C.B. : Je n’en attends rien spécialement. C’est assez bizarre la situation actuelle car je suis complètement satisfait des jeux que j’ai sur les consoles de cette génération! Si c’est simplement pour avoir un Call of Duty ou un Fifa plus beau, ça ne va pas me suffire. Mais je ne demande qu’à être bluffé…

XCA : La conférence de Microsoft lors du dernier E3 était triste et n’a rien apporté en innovation et en surprise à part une superbe vidéo de gameplay de Halo 4, des annonces de partenariats plutôt réservées pour les Etats-Unis et le fameux Xbox Smart Glass ! Qu’en as-tu pensé de cette conférence ?

 C.B. : Pas grand-chose ! Déjà, pourquoi avoir terminé la conférence avec une séquence du futur Call of Duty ? Ca aurait peut être été un peu plus sympa de finir avec le petit teaser de Gears! La bonne surprise est surtout venue de Halo 4 qui m’a plus énormément. Heureusement aussi que les créateurs de South Park étaient là pour détendre l’atmosphère et tourner un peu en dérision l’évolution du jeu multiconecté et le concept de  Smart Glass.  J’aurais pu me passer de la performance de Usher. Ce sont des confs de jeux vidéo ou la Star Academy ? Pour résumer, ce fut une conférence classique et efficace mais sans plus.

XCA : Que penses-tu du  Xbox Smart Glass ? Crois-tu réellement que l’on aura des innovations originales ou cela va-t-il rester un simple gadget ?

C.B. : Il y a des choses à faire.  Des bonnes idées qui pourraient apparaitre. Mais je ne pense pas que cela intéresse vraiment tous les développeurs de jeux vidéo. Ou que tous aient surtout les moyens financiers de rajouter ce type de fonction à leur jeu. A voir…

 XCA : La Gamescom de Cologne a eu lieu en Août ! Seul Sony était présent ! Crois-tu que ce salon meurt à petit feu ?

 C.B. : Tu sais, après avoir fait quelques E3, j’ai toujours trouvé le salon Allemand inutile. La seule fois où j’y suis allé, c’était la dernière édition qu’il y a eu à Leipzig, et c’était loin d’être un salon très excitant ! Par contre, contrairement à l’E3, c’est un salon qui est ouvert au public, et ça, c’est bien ! Enfin pour le public…

XCA : En toute honnêteté, que penses-tu de notre blog et aurais-tu un conseil à nous donner afin de nous améliorer, d’évoluer et surtout de tenir dans la durée ?

 C.B. : Pas mal dans l’ensemble.  Ce qui m’a le plus choqué, ce sont vos logos or, argent et bronze qui vous servent  à côté les jeux. Malheureusement, ils sont complètement illisibles, ça mériterait un petit relooking…

XCA : Un petit mot pour nos lecteurs ?

 C.B. : Eclatez-vous bien ! Choisissez les bons jeux ! J’espère pour vous que le blog va continuer à grandir ainsi que son audience ! Courage également ! Car je sais que conjuguer une vie professionnelle, une vie familiale et en plus tenir à jour un blog, ce n’est vraiment pas facile et que cela demande beaucoup de sacrifice !

XCA : Merci Cyril d’avoir pris sur ton temps afin de répondre à mes questions.

C.B. : Mais de rien, ce fut un réel plaisir !

-Interview by Olicrazy75-

Publié dans Interview VIP | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire